Accueil partenaire Sud – Enda Pronat (Sénégal) 9 – 20/10

agriculteurs

Comme chaque année en octobre, Quinoa a le plaisir de recevoir l’un de ses partenaires en Belgique. Cette année, l’équipe accueille, pour la première fois, Salma et Abi de l’ONG sénégalaise Enda Pronat, active dans l’agroécologie depuis bientôt 30 ans ! A l’occasion de cet accueil, rendez-vous du 09 au 20 octobre à Bruxelles pour des rencontres, débats et moments festifs autour de la thématique de l’agriculture durable au Sénégal.

Programme en construction, bientôt plus de détails…

L’association

Créée en 1982, suite à une étude sur les pesticides démontrant que l’utilisation massive et incontrôlée de substances chimiques entrainait une baisse de la fertilité des sols et des rendements, un endettement des productrices et des producteurs, une intoxication des hommes et des animaux avec, comme conséquence, un fort exode rural.

Petit à petit, Enda Pro Nat a développé une démarche de ‘recherche-action’ avec les communautés paysannes pour promouvoir un modèle agricole alternatif, sain et durable ainsi qu’une gestion plus responsable des terroirs. Elle propose ateliers, ‘champs-école’, formations, visites d’échanges…

Depuis 2009, Pro Nat s’est par ailleurs fortement engagée dans la lutte contre l’accaparement des terres, phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur au Sénégal et qui menace les sociétés paysannes de disparition.

 

Le projet avec bandeau-senegalQuinoa

Après quelques jours passés à Dakar au siège de l’association pour découvrir le contexte et les enjeux au Sénégal ainsi que le travail du partenaire, le groupe se rend dans l’un des villages de la communauté d’accueil. Les volontaires logent en famille, en zone rurale, et se joignent à une partie des activités du quotidien d’un groupement local. A travers la participation à des ateliers d’échanges organisés par le partenaire – sélection et préservation des semences, transformation et commercialisation, renforcement des femmes -accès au pouvoir et aux moyens de production-, accaparement des terres, éducation environnementale, assainissement, budget participatif … – et aux activités agricoles de la communauté -culture du mil et de l’arachide, reboisement, construction de diguettes pour contrer la salinisation-, les volontaires découvrent les réalités de la campagne sénégalaise et les défis auxquels les paysans et paysannes sont confronté-e-s.

Intéressée-e par le projet ? Il se déroule chaque année en juillet. Envie d’en savoir plus, de marquer votre intérêt en vous pré-inscrivant ? Cliquez ici pour tous les détails sur le projet Sénégal 2018 !