ACTE Sept – Inauguration du projet Sirabo

Après avoir réalisé des concertations sur la culture dans les différents cercles de la région de Sikasso et mis en place des bureaux de la coalition pour la diversité culturelle ; Acte SEPT a inauguré le circuit de diffusion à travers le projet Sirabo, qui signifie « tracer la route »!

Ainsi d’octobre 2015 à juin 2016 ; différents artistes ont sillonnés la région.
La stratégie de diffusion est opérationnelle, les spectacles tournent bien, une programmation de saison est en train d’être mise en place qui partira d’octobre à juin. Comme nous l’avons rêvé cette route pourrait favoriser le développement d’un marché national pour l’art, l’artisanat et le tourisme. L’approche holistique a besoin d’être construite!
Problématique :
Dans les cercles les espaces de représentations existent, pour qu’une soirée marche, il faut en amont une organisation qui est matérielle, aménagement de l’espace, location de chaise, fabrication des billets, des affiches…Cette organisation demande une stratégie de communication à travers différents supports avec des objectifs précis. Il faut savoir organiser l’accueil des artistes : hébergement, restauration, heure des balances…A cause du manque de compétence les artistes sont obligés de tout faire et comme dit le proverbe : « qui trop embrasse mal étreint » !La démocratisation de la culture demeurera un chimère tant qu’il n y aurait pas sur place des compétences pour organiser. La professionnalisation demeure la méthodologie la meilleure pour juguler le problème, il faut former, donner des emplois ; pour la pérennisation du projet SIRABO.La promotion des activités artistiques passe par la création des gestionnaires, en effet des postes artistiques et techniques sont occupés, seulement au niveau de l’administratif c’est le vide
REMERCIEMENTS
Nos remercions tout d’abord aux organisateurs locaux qui nous ont accueillis chez eux pour la bonne tenue de cette tournée. Il s’agit des jeunes garçons et filles qui se sont impliqués dans l’organisation et nos oncles et tantes (parrains et marraines) de tous les cercles.
Les radios privés qui annoncent notre arrivée, les réseaux locaux de la coalition malienne pour la diversité culturelle qui sont les coordinateurs, les Hôteliers et toutes autres personnes qui se sont impliquées dans le travail…
La délégation d’Acte SEPT ainsi que les artistes invités sont également à remercier pour l’effort qu’ils ont fourni lors de la tournée. Les partenaires techniques et financiers d’Acte SEPT.
Et le projet en bambara « Sirabo » ce qui signifie en français « Tracer la route » recommencera en d’Octobre 2016 à Juin 2017

En ce jours nous sommes sur le
13ème Edition du Festival du Théâtre des Réalités
du 12 au 18décembre 2016 à Sikasso.

Thème : « Dialogues des Cultures et des Religions »

Le FTR réunit pendant une semaine de nombreuses compagnies venues des quatre coins d’Afrique et d’Europe. Sa programmation, fondamentalement théâtrale, s’est élargie au fil du temps à de nombreux domaines culturels et artistiques : danse, musique, artsvisuels, conférences, lecturespubliques, etc. En investissant des lieux non institutionnels, le festival concourt à l’aménagement du territoire et lutte contre l’exclusion en rendant la consommation artistique démocratique. Depuis sa huitième édition, le festival a étendu ses activités vers Sikasso, Bougouni, Koutiala, Siby, Kayes, Kita et Ségou au Mali, Bobo-Dioulasso et Ouagadougou au BurkinaFaso, Niamey au Nige,et Tambacounda, Kaolack, Thiès, Dakar au Sénégal, devenant ainsi le premier festival en Afrique de l’Ouest à sortir des frontières de l’État d’origine.

En effet, le FTR vise à :

  •  Favoriser les échanges entre les acteurs culturels;
  • Proposer des loisirs sains;
  •  Créer un débat social et une prise de conscience autour de thèmes vitaux;
  •  Promouvoir l’attrait touristique d’une région.

Les trois régions du nord occupées par des intégristes d’un autre temps ont été libérées, un accord de la paix a été signé entre les groupes armés et le gouvernement malien mis en place par Ibrahim Boubacar KEÏTA légitiment élu après des élections ; tout est au mieux dans le meilleur des mondes possibles ? Que nenni ! Des attaques par ci des enlèvements de personne, de voitures par là, des voitures qui sautent sur des mines .L’insécurité règne avec des attaques terroristes à Bamako, à Mopti au Mali à Ouagadougou au Burkina-Faso à Grand-Bassam en Côte d’Ivoire.
Nous fêtons cette année les cent ans de la résistance des Bwa, ils sont au Burkina-Faso et au Mali, pour saluer cette magnifique résistance nous proposons « Le crépuscule des temps anciens » spectacle adapté du célèbre roman du grand écrivain Nazi Boni.
Cette édition coïncide avec les vingt cinq ans de la disparition de cet autre monument de la littérature malienne Amadou Hampaté BAH digne représentant de la culture peul nous proposons « Kaïdara un conte initiatique » spectacle issu du livre du même nom. Qu’il nous a légué.

C’est enfin onze années après la signature de la Convention de l’UNESCO sur la diversité des expressions et contenus culturels. D’où le thème choisi : « Dialogues des cultures et des religions »

2- PROGRAMMATION :
Musique concerts : 18
1- Groupe Petit GORO Mali
2-Groupe Afel BOCOUM Mali
3-Groupe DICKO fils Burkina-Faso
4-Orchestre KANAGA Mali
5-Groupe Kadia LELE Mali
6-Groupe Amadou TAPILY Mali
7-Groupe Oumar DJIMDE Mali
8-Ensemble Siraba Burkina-Faso
9-Orchestre Himzi Mali
10-Groupe Powari Mali
11-Groupe Noumouténè Mali
12 –Groupe Bofina Ali Mali
13 –Sagara Flow Mali
14-Zikiri Bourama Mali
15- Chorale Mali
16-Orchestre Lamissa Bamba Mali
17-Orchestre INA-Mali
18-Ben zabo

Théâtre spectacles : 8
1-Création Nathan le sage par la compagnie Acte sept du Mali
2-Accueil : Le crépuscule des temps anciens par la compagnie CITO du Burkina-Faso
3-Accueil : Kaïdara par la compagnie Alma production de la Côte d’Ivoire
4-Accueil Autopsie par le Théâtre de la Fraternité Burkina-Faso
5-Création Peau noire masque blanc par le Théâtre du Versant France
6-Reprise : Il pleut sur le sud ou les autres chiens par la Compagnie Destins croisés Mali
7- Reprise : Les marguerites ne poussent pas dans le désert par la compagnie Côté-Cour
8-Reprise Je tuerai le singe, mémoire d’enfant soldat par l’association Layidou France/Mali

Dansespectacles 2
1-Compagnie Karembastudio- Les sorciers Mali
2-Compagnie Fatoumata Mali
3-Compagnie Yelen Mali
Films films : 5
1-Quitte le pouvoir des y en a mare de Aïda GROVESTINS
2-L’insurrection populaire et la chute de Blaise COMPAORE
(Programmation en cours)
Conte spectacles 5
1-Toleba
2-Sac à parole
3-Fatoumata Sow
4-Bintou
5-Romain Pompidou France
Conférence 5communications
1-: la chasse en milieu Bo et sa valeur anthropologique sur l’éducation des jeunes.
Par M. Batyri Coulibaly Master II en sciences de l’éducation.
(Programmation en cours)
After : Après la fermeture du Parc des sports, le public se retrouvera au CICAARA avec les rappeurs pour continuer la soirée
1- Mylmo
2- Penzy
3- Van Baxxy
4- Samou Mariko
5- Master Soumi
6- Tifoune
7- Fouken J
Masque
1-Zangbétos Bénin
2-Masque Dogon –Bandiangara
3-Masque association des ressortissants dogon à Sikasso
4-Masque Bwa cercle Tominian
5-Masque Bwa association des Bwa de Sikasso
Défilé de mode :
Costumes et parures peuls, au cours de cette manifestation, nous profiterons pour rendre des hommages à des personnalités qui soutenues les activités de Sirabo, celles et ceux qui se sont illustrées dans la promotion de l’art
Journée Dix Ans d’existence du Centre Sénoufo à Sikasso (exposition)
Bal masqué.
 Partenaires artistiques – pays
Europe : Belgique, France,
Afrique : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Mali
I- PERSONNEL ET LOGISTIQUE
1- Equipe permanente :
Direction artistique : Adama TRAORE
Coordination générale : Gaëtan MARCHAND
Coordination presse et relations publiques : Madame TRAORE Fanta COULIBALY
Responsable administrative : Madame HAIDARA Bintou BAH
Comptable : Madame KANSAYE Oumou DOUMBIA
MERCI A VOUS