Festival AlimenTerre: bilan du 5ème anniversaire

 

 

Le festival AlimenTerre 2013 a réuni 1.300 personnes en cinq jours. Au programme de 2013, quelques nouveautés : plus d’activités, des invités de divers horizons, des premières bruxelloises pour certains films, et une salle plus grande au Vendôme pour fêter comme il se doit ces 5 bougies !
Débats et regards croisés entre agriculteurs belges et invités d’autres continents, atelier culinaire, réflexions sur les liens entre alimentation et agriculture… Ces 5 jours furent riches en rencontres!

Quelques moments forts à épingler :

  • Une belle inauguration du festival avec un débat très vivant lors de la projection du film « The food speculator » entre Alex Houtart, représentant de BNP Paribas Fortis et Bernard Bayot, directeur du réseau financement alternatif et président de New B, nouvelle banque coopérative belge
  • Un débat riche avec Béatrice Goblet suite au film « Caning Paradise » sur l’accaparement des mers, encore plus insidieux que l’accaparement des terres
  • Salle remplie le vendredi lors de la projection du film sur Pierre Rabhi « Au nom de la terre ». De quoi finir la semaine de projection sous une note positive, poétique et philosophique
  • Une rencontre riche et des regards croisés sur l’accès à la terre en présence de trois partenaires du Sud

Autre moment fort: le « Forum des alternatives »

Durant une après-midi, des porteurs d’initiatives sont venus présenter leurs projets et échanger avec le public. Les objectifs? Mieux comprendre et décoder les alternatives, s’impliquer davantage dans la défense de l’agriculture paysanne, d’une alimentation respectueuse de l’homme et de l’environnement.

Un mot des organisateurs:

Sébastien Kennes 

« On essaie de ressembler une quarantaine de personnes en petits groupes autour de la réflexion de savoir comment fonctionnent ces initiatives citoyennes qui sont mises en place aujourd’hui, en quoi elles arrivent vraiment à changer la société et le système alimentaire actuel.
L’idée c’était d’abord de permettre aux porteurs d’initiative de se présenter en 10min via quelques photos et puis de se répartir en petits groupes pour, au travers de différentes techniques d’animation, essayer d’approfondir, de questionner, d’interroger les initiatives.

L’idée c’est d’envoyer ça par compte-rendu, par mail, à toutes les personnes qui auront participé à la journée afin qu’elles puissent non seulement peut-être continuer à rencontrer ces initiatives-là, pourquoi pas les soutenir et s’y impliquer, et puis aussi pour continuer à mettre en réseau les gens autour de ces questions-là parce qu’on n’est pas encore assez nombreux à se les poser »

Amaury Ghijselings (Quinoa)

« On s’est rendu compte, avec le temps, dans le cadre du festival Alimenterre, qu’il ne suffisait pas de sensibiliser sur les impasses du système dans lequel on vit, il fallait aussi montrer qu’il y a des alternatives. Et, concrètement, il fallait montrer le chemin pour pouvoir s’engager dans ces alternatives. Et ça c’était l’objectif du forum aujourd’hui.
Ce que j’espère qu’on a réussi à faire aujourd’hui c’est en donnant une information détaillée par rapport à ces alternatives, c’est que toutes les personnes qui ont participé au forum puissent être des ambassadrices à leur tour dans leur entourage, de parler de ces initiatives qui sont parfois méconnues »

Paroles d’intervenants:

Zoé Callez – Terres en vue

« Ça fait du bien de prendre le temps de se reconnecter et de réfléchir avec les gens sur notre initiative, de la mettre en perspective et de voir un petit peu comment on peut construire ces initiatives tous ensemble »

Bart Stevens- Collectif 123

« C’est très intéressant d’échanger, de renforcer des liens entre des personnes qui vont dans le même sens »

Catherine Tellier – Ecole Paysanne Indépendante

« Je pense qu’il est grand temps de mutualiser tout ce qu’on fait chacun dans notre coin, de mettre en commun les choses qu’on essaye chacun de faire à sa petite mesure. Chacun est différent et complémentaire, et aujourd’hui montre qu’il y a de la place pour tout le monde mais qu’on peut faire avancer le mouvement beaucoup mieux »


Ce fut donc un bien joyeux 5ème anniversaire pour ce festival qui vous donne déjà rendez-vous pour sa 6ème édition!