Festival des Libertés : 2 débats !

Débat : Post-croissance, Tina & Syndicats : On fait comment ? Mardi 24 octobre – 18h


Face aux crises sociales et écologiques, l’expression « TINA-There is no alternatives » est depuis quelques années mis à mal par divers mouvements sociaux à travers la planète. Se revendiquant tantôt « anticapitalistes », « décroissants » ou « de transition », ils construisent un nouveau paradigme et expérimentent de nouvelles manières de « faire société ». Comment articuler une pensée et un projet radical de société au-delà de la croissance ? Quels rôles les syndicats peuvent jouer dans les rapports de force face à la puissance organisée des transnationales et de la finance qui menacent ces alternatives ? Comment le mouvement syndical intègre ces alternatives et/ou les freine ?
Avec Olivier Bonfond (économiste, conseiller au Centre d’Education populaire André Genot CEPAG / FGTB, militant au Comité pour l’abolition des dettes illégitimes CADTM, auteur de « Il faut tuer TINA : 200 propositions pour rompre avec le fatalisme et changer le monde ») ; Laurence Blésin (‎Directrice chez FEC – Formation Education Culture / CSC) ; Daniel Tanuro (Agronome écosocialiste, auteur de l’Impossible capitalisme vert, fondateur de « Climat et Justice Sociale ») et la présence de Ludovic Voet (Jeunes CSC) et Angela Sciacchitano (Jeunes FGTB).

Partenariat : Formation Education Culture, Rencontre des Continents, CEPAG, Quinoa, Econosphères

Débat : La coopération, une nécessité, un chemin Dimanche 22 octobre – 19h30


La coopération, le faire ensemble, l’émergence de nouvelles formes d’organisation et de gouvernance constituent aujourd’hui les éléments d’un nouveau paradigme émergent. De quelle manière la transformation des organisations, qu’elles soient économiques, culturelles ou associative, peut-elle constituer un levier de la nécessaire transformation de nos sociétés ? Quels conditionnements devons-nous remettre en question dans notre relation au pouvoir ? En quoi les pratiques de coopération contribuent-elles à créer de l’autonomie ?

Ce forum réunira des organisations engagées dans le chemin de la gouvernance partagée et de manières de faire ensemble plus coopératives.

Présentation de trois initiatives : La Beescoop, Smart asbl, la coopérative Courant d’Air
Discutants : Barbara Garbarczyk (SAW-B, Fédération d’économie sociale), Bruno Frêre (Chercheur à l’ULG)

************

Beescoop est le premier supermarché coopératif à Bruxelles. Après deux ans de construction du projet, plus de 1000 personnes sont devenus coopérateurs et le supermarché ouvrira (a ouvert) ses portes en septembre 2017. Durabilité, solidarité, transparence, participation et coopération en sont les valeurs phares : comment se traduisent-elles dans la réalité et comment assurer leur appropriation par ses membres et leur pérennité ? > Intervenant : Quentin Crespel

Smart apporte des réponses concrètes par le développement d’outils administratifs, juridiques, fiscaux et financiers pour simplifier et légaliser l’activité professionnelle des artistes et intermittents. C’est la coopérative européenne qui rassemble actuellement le plus de membres (10.000 en Belgique). En 2015, Smart est devenue une coopérative. Comment s’est opéré ce changement et qu’a-t-il induit dans la participation de ces sociétaires ? > Intervenant : Damien Drossart

Depuis 2009, l’objectif de la coopérative wallonne Courant d’Air est de garantir une participation citoyenne dans des projets d’énergies renouvelables. > Intervenant : Mario Heukemes