From lobbies with love ! Petit récit d’une action citoyenne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour sur le flashmob ‘Stop TTIP’ du 29 novembre organisé par une centaine de  citoyen-nes dans un centre commercial à Bruxelles. L’objectif ? Sensibiliser la population quant aux effets négatifs du futur traité de libre-échange (ou TTIP, TAFTA…) qui se négocie actuellement entre l’Union européenne et les États-Unis. Commercialisation de poulet au chlore, inégalités sociales accrues, caractère opaque des négociations… Voilà ce qui préoccupe, entre autres, les citoyen-nes ayant pris part à l’action !

Au-delà des infos (assez peu) relayées dans la presse -les liens ci-dessous-, on partage avec vous ce récit ‘initiatique’ d’Anne-Catherine : parce qu’une action collective & citoyenne, c’est aussi une bonne dose de créativité et de convivialité, de solides préparatifs (mais aussi de l’impro. !) et la place offerte à chacun-e de s’y exprimer !

La suite ? ce 19 décembre, participez à la prochaine journée d’action ! www.d19-20.be

Un flash…kwéééé ?!

Un matin de novembre, froid mais ensoleillé… un matin parfait pour une action citoyenne au cœur de Bruxelles.

1013634_1559539587593491_7874133254386671576_n11h30 – Ca y est, le jour J, c’est aujourd’hui. Quand on arrive sur le lieu de rendez-vous, des attroupements joyeux et des organisateurs souriants sont là pour accueillir les participants. Beaucoup se connaissent, d’autres débarquent un peu mais l’ambiance est déjà « collective », on sent chacun très content de s’être déplacé pour participer à la mobilisation pacifique qui se prépare depuis des semaines. Oui, parce qu’une action telle que celle qui aura lieu quelques heures plus tard, pour qu’elle ait un réel impact, a été pensée dans les moindres détails. Les réunions qui ont précédé l’événement ont dû être très efficaces et les gens qui s’étaient lancés dans cette organisation n’ont pas compté les heures passées à s’informer sur le plan juridique, trouver les musiciens, les figurants et les chargés de comm’, construire le scénario, rédiger les tracts et rassembler tout le matériel utile.

Ce n’est pas moins de 140 personnes, tous âges et nationalités confondus, qui ont répondu à leur appel un peu hors du commun à se mobiliser contre ce traité transatlantique… C’est dire comme il inquiète les citoyens ce TAFTA, ou TTIP ou… peu importe la langue dans laquelle on en parle finalement… les gens qui répondaient présents ce matin-là s’étaient informés (faute de l’être par la presse mainstream…) et étaient bien au courant des enjeux auxquels ils voulaient sensibiliser les autres dans un lieu tel qu’un grand centre commercial en plein centre de la capitale européenne.

12h00 – Dernier briefing et surtout répétition générale, étape super indispensable dans une action rassemblant autant de gens, chaque groupe ayant un rôle bien défini et un timing à respecter. Après plusieurs essais, on devient convaincants, puis carrément confiants avec une motivation gonflée comme il faut.YEUX BANDES

13h00 – On se dirige vers notre cible… Aaaah, City 2, véritable temple de la consommation s‘il en est. Il est bondé, les conditions s’annoncent parfaites… enfin presque… les messieurs de la sécurité semblent peu à peu soupçonner que quelque chose se prépare et interrogent certains d’entre nous sur les attroupements peu communs qui se forment dans tous les coins. C’est vrai qu’un samedi de veille de Saint-Nicolas, il est plus probable de voir des consommateurs fous presser le pas les bras remplis de shopping bags que des petits groupes d’amis papoter joyeusement le long des rambardes. Mais on fait bravement diversion et le show va pouvoir commencer.

14h00 – Le signal a été donné. Montée rapide d’adrénaline. Depuis diverses entrées du bâtiment, des citoyens par dizaines, les yeux bandés par un tissu portant l’inscription TTIP, déambulent vers les escalators pour se rassembler sur le même étage, l’objectif étant que les clients du centre les voient depuis tout en haut. Les précieux modérateurs discutent avec les vigiles et expliquent que notre mise en scène durera 4 minutes et sera entièrement pacifique… pas de quoi paniquer. Les signaux lancés d’en haut par une organisatrice donnent le ton aux musiciens qui, à leur tour, donnent les coups d’envoi aux figurant-es. Les multinationales répandent leur chlore, les consommateurs se sentent nauséeux, s’étouffent… et finissent dans un grand fracas de tambours étendus sur le sol froid du niveau zéro.

Une « mort » cruelle qui nous guette tous comme le rappellent les bannières qui seront alors déployées le long des rambardes pour de longues minutes. Le City 2 applaudit la performance, les acteurs se retirent en silence. Puis, il y a cette question… ce TTIP, et si ça me concernait ? Nous attendons les plus curieux à l’extérieur, munis de nos flyers. C’est l’heure de donner des explications à qui voudra bien les écouter. « Votre voix est importante » «  Mobilisez-vous avec nous le 19 décembre » « En tant que consommateurs, on a le pouvoir de refuser ce TTIP » … les phrases d’accroche sont utiles mais ce qui l’est plus encore, c’est de donner de vrais outils aux gens pour comprendre et idéalement, ensuite, pour se mobiliser. Pourvu qu’on ait été entendus.

15h00 – Un bar, quelques breuvages et des citoyen-nes heureux-ses de se retrouver après une mobilisation collective qui a été un réel succès et qui mérite d’être fêté. On parle déjà de la prochaine, on se réjouit de se retrouver et on trinque !

Anne-Catherine Calonne, formatrice chez Quinoa.

 

EN VIDÉO, ça DONNE ceci :

DANS LA PRESSE  :

RTBF.INFO

BRUSSELSNIEUWS

 A LIRE AUSSI SUR LE TTIP  :

«Stop TTIP», une initiative européenne refusée 5 sur 5 ? publié par Alterechos

Pourquoi cette action ? Pas envie de manger du poulet au chlore ? Pas d’accord avec le TTIP ?

1. Informez-vous : www.no-transat.bewww.ttip.euwatch.euwww.pafta.eu

2. Parlez-en et diffusez l’information sur les réseaux sociaux. #stopttip #ttip #tafta #flashmobttip

3. Signez les pétitions comme https://stop-ttip.org/, initiative citoyenne européenne autogérée qui a déjà été signée par plus de 1 million d’Européens.

4. Participez à la journée d’action du 19 décembre 2014 : www.d19-20.be

5. Écrivez à nos décideur-euses politique en leur disant: « Je suis contre le TTIP et pour l’arrêt immédiat de ces négociations ».

6. Demandez à votre commune de devenir « Commune-Hors-TTIP » !