Les potagistes

« Au cœur de Bruxelles, le potager Ernotte est un écrin de nature où poussent des fruits et des légumes savoureux. C’est un lieu de passage, de fête et d’échanges multiculturels qui a la particularité de rassembler régulièrement les habitants du quartier, les personnes âgées et les enfants venus des écoles voisines. Le jour où le potager est menacé de destruction par la ville, les Potagistes décident de lutter face à une décision communale arbitraire ». Voilà pour le pitch.

Pour ce qui est des impressions, elles sont fortes ! Quinoa a eu la chance d’assister à une diffusion réservée à la presse et au monde associatif. Il n’a pas fallu attendre la fin du générique pour savoir que le film de Pascal Haass serait un coup de cœur mais aussi, un support pédagogique. Bien sûr, le film aborde en profondeur les enjeux de l’agriculture, de la convivialité, du lien social et de la biodiversité en ville mais c’est la détermination des Potagistes qui tient avant tout le spectateur en haleine. L’engagement des Potagistes contraste avec les formes d’action coup de poing d’autres groupes, dont le succès médiatique n’a d’égal que leur caractère éphémère. La mobilisation autour du potager Ernotte offre un exemple rare d’actions citoyennes menées avec autant d’intelligence que de détermination, mêlant éducation populaire et interpellation politique, bref, une forme d’engagement radical tel que Saul Alinsky le définissait.

L’approche du réalisateur mérite elle aussi d’être soulignée. Alors que la tendance est aux documentaires qui vous font faire le tour du monde en un rien de temps, Pascal Haass a réduit sa focale sur une petit quartier de Bruxelles et n’a pas hésité à prendre son temps pour tourner. Du Slow Cinema, en quelques sortes, qui réussit à nous faire vivre intensément le sujet qu’il aborde.

Le film est à voir en avant-première, en présence des potagistes et de l’équipe du film, le dimanche 22 septembre, à l’espace Delvaux. Ensuite, il est à re-voir au Cinéma Aventure à partir du 25/09.

Plus d’infos ?