Quinoa se mobilise !

Quinoa se mobilise avec le RéSAP et la Coalition climat contre l’accord UE-Mercosur

Ce combat ne date pas d’hier… mais les relances des négociations de l’accord de libre-échange entre l’Union Européenne et le Mercosur (l’organisation commerciale qui regroupe quatre pays d’Amérique latine, soit le Brésil, l’Argentine, l’Uruguay et le Paraguay) depuis 2013 l’ont relancé de plus belle. En juin 2019, un accord de principe a été trouvé mais aucun texte n’est encore entré en vigueur jusqu’ici. La lutte continue donc!

49448204_303-2

Le 6 octobre 2020 : une petite majorité d’eurodéputés refuse la ratification, en l’état, de l’accord UE/Mercosur

L’accord UE-Mercosur : késako ?

Le CETA et le TAFTA ont fait des petits. Ou plutôt des gros car en signant avec le Mercosur, l’UE signerait avec le 3ème marché intégré au monde juste après elle et l’Aliéna (marché interne à l’Amérique du Nord).

Pas encore officiellement ratifié, l’accord de commerce UE-Mercosur représente une menace pour la justice climatique et la souveraineté alimentaire, notamment en facilitant l’exportation de pesticides et l’entrée en Europe de viande et de soja issu d’un modèle intensif favorisant la déforestation, la concentration des terres et l’utilisation massive des pesticides et d’OGM. Il représente aussi une menace politique car il reviendrait  à cautionner des régimes d’extrême droite comme celui de Bolsonaro.

Evidemment, une grande partie des dirigeant.e.s européens souhaite voir l’accord voir le jour, et pour cela dévoile une pléthore d’arguments en sa (notre) faveur. Inutile de vous dire que ces arguments appartiennent à une rhétorique politicienne connue et qu’ils sont aisément démontables. C’est ce que s’emploie à faire Greenpeace, point par point dans un article édifiant sur Les mythes de l’accord UE-Mercosur, posté le 9 octobre dernier.

Mobilisation en temps de crise sanitaire…

Greenpeace activists wrap the EU summit venue in Brussels with images of giant flames, setting off clouds of smoke, flares and sounding a fire alarm to urge European government leaders to take immediate action to respond to the climate emergency.

Décembre 2019 – Greenpeace

L’année passée, à la même époque, plus de 60 activistes de Greenpeace s’étaient hissé.e.s sur le bâtiment Europa du Conseil européen pour y déployer des bannières géantes faites de flammes et de fumée pour marteler le message suivant : « notre maison brûle ».

Cette année, les actions sont plus difficiles à réaliser mais elles sont bien présentes!

Le 9 novembre 2020, une mobilisation virtuelle a eu lieu au vue de protester contre l’accord UE-Mercosur. Il était alors question de se prendre en photo en utilisant une pancarte affublée du slogan « No to the Mercosur agreement » ou plus sobrement « Stop Mercosur ». Des compilations de ces photos ont été relayés sur les réseaux sociaux par les organisations les ONG actives sur ce sujet et soutiens de la coalition climat.

manif_crop-1200x0

Parce que les ministres du commerce de l’UE n’ont pas pu enclencher le processus de ratification prévu pour l’accord UE-Mercosur, en raison d’oppositions trop vives, le lundi 9 novembre 2020 est une date clé. Dans le sillage de cette victoire, de nombreuses tribunes, pétitions et actions menées en parallèle ont eu lieu. Parmi elles, près de 200 économistes, appellent la Commission Européenne à revoir sa copie dans une lettre ouverte publiée sur Mediapart. Notable également, le député européen Pierre Larrouturou se lance dans une grève de la faim pour obtenir un renforcement du budget de l’UE en faveur du climat via une taxe ambitieuse sur les transactions financières. Il y mettra fin 18 jours plus tard avant de lancer une campagne collective jusqu’au sommet européen des 10-11 décembre.

Et ce n’est pas fini : une prochaine mobilisation est prévue pour le 8 décembre 2020 et elle est soutenue par le RéSaP (réseau de soutien de l’agriculture paysanne et de la souveraineté alimentaire). Dans le cadre de l’appel à mobilisation de la coalition climat, les organisations paysannes et leurs allié.e.s se mobiliseront ce 8 décembre pour dénoncer l’incohérence politique de l’Union Européenne qui adopte d’un côté des stratégies “De la Ferme à la Fourchette” et “GreenDeal” et de l’autre négocie la nouvelle PAC et l’accord UE-Mercosur, environnementalement et socialement mortifères. Bref, pas très droite dans ses bottes l’union…

> Toutes les infos pour participer à retrouver sur la page de l’événement fb <

129546273_2474153746223661_6143167708310692717_o

Vous avez dit marché de Noël solidaire ?

Et histoire de finir cette année troublée en beauté, pour vos cadeaux de Noël, le réseau des GASAP, membre de nos chères BAP (Brigades d’Actions Paysannes) vous donnent rendez-vous le 17 décembre pour un marché des producteurs.trices. Vous y trouverez plein de bons produits non périssables à emballer (ou pas) dans de jolis paniers locaux. En vrac, vous y trouverez du miel de Bruxelles, du sirop pas de Liège, des produits lactofermentés, des pâtes à tartiner (attention, c’est addictif), des bières, du vin, des pâtes, des champignons pour mettre sur les pâtes, des tisanes, des jus, et des jolies surprises…

> Toutes les infos à retrouver ici <