Annulation des PI 2021- découvre nos alternatives

 bndeau pi

Au vu de la situation actuelle au Nord comme au Sud, l’équipe de Quinoa ainsi que son Conseil d’administration ont, avec regret, unanimement considéré qu’il était prudent, cohérent et solidaire d’annuler les projets internationaux 2021.

Notre constat :  :

  • Les assurances voyages sont très compliquées, voire impossible à contracter. Les organismes n’assurent plus les voyageurs dû à la pandémie ;  
  • La sécurité dans certains de nos pays partenaires est encore davantage compromise dû à la pandémie ;
  • Les voyages sont encore très fortement déconseillés, le maintien de l’ouverture des frontières très incertain et les vols non garantis,
  • La tenue des formations qui précèdent les départs est largement compromise et les objectifs pédagogiques seraient alors largement mis à mal.
  • Il n’est ni prudent ni sensé de faire voyager des jeunes depuis l’Europe, le plus gros foyer de contamination actuel du Covid-19 vers d’autres pays, pour certains bien moins atteints par ce virus que la Belgique.

Toujours intéressé-e-s par les actions en faveur des relations Nord-Sud ?

vous trouverez quelques pistes pour continuer à vous impliquer, ainsi que des actualités sur nos partenaires.

*Nos alternatives*

-Se former, du 27 février au 3 mars, formation en ligne ‘Reset the System’ : des outils pour découvrir les leviers d’actions citoyennes. En savoir plus !

-S’impliquer dans le Projet alternatives locales en Belgique, à la découverte des pistes d’engagement citoyen, par le biais de l’alimentation. En savoir plus !

… Et le reste sur notre page FB et notre agenda !

*Situation chez nos partenaires Sud*

L’annulation de nos projets internationaux ne change rien au lien étroit qui existe entre Quina et ses différents partenaires. Les inégalités qui se creusent un peu plus chaque jour nous montrent, plus que jamais, l’importance de la solidarité, internationale et même nationale et locale, et la nécessité de travailler ensemble !

Enda Pronat au Sénégal
 « Reconstruire un modèle de développement souverain, épanoui et durable sur les plans économique, social, culturel, environnemental et politique pour les générations futures. ». Lire la contribution de Mariam Sow, présidente d’Enda Pronat
« Tandis que la société civile s’organise pour soutenir les plus fragilisés, le président Duterte a nommé une équipe de militaires et de policiers à la tête de l’équipe gouvernementale de gestion des crises et a récemment ordonné aux militaires d’abattre les contrevenants à la quarantaine. » Lire la suite (en français)
Grufides au Pérou
« Tirer profit de la crise ‘grâce’ au Coronavirus. Etat d’urgence prolongé. Lire la suite sur le site de derechos sin fronteras (en espagnol)

Bharathi Trust en Inde
« Coronavirus: le lockdown en Inde se transforme en tragédie humaine » Lire la suite sur le site de la BBC (en anglais)

CWIN au Népal
Un focus sur les droits des enfants et COVID-19 à travers le monde. Lire l’article (en anglais) sur le site de Human Right Watch

La situation au Népal Lire l’article (en anglais)

La situation au Bénin (CADD et ADED) :

CADD : CADD et ses enjeux actuels Conséquences du Covid-19 sur les activités et la vie des femmes

ADED LE COVID 19 AU BENIN ET SES CONSEQUENCES SUR LES ACTIVITES DE ACTIONS POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE

Pour plus d’infos, n’hésitez pas à consulter la newsletter 2020 de nos partenaires Sud >>> ICI <<<<<

*Et après ?*

Nous reprenons les mots de l’auteure indienne Arundhati Roy (dont on est trèèèès fans chez Quinoa), “cette pandémie marquera le passage d’un monde à un autre […] nous obligeant à rompre avec l’ancien pour imaginer un nouveau”

Courage à vous ! Nous restons joignables pour répondre à toutes vos questions. Nous contacter par mail.

Burkina-6

« La plus-value de partir avec Quinoa ? c’est qu’en voyageant seule, on n’aura jamais de telles expériences et un tel contact avec les locaux ! Il y a beaucoup plus de place pour l’échange. Le cadre fait qu’on va aussi toucher certaines thématiques, et remettre en questions nos pratiques respectives. » Aurélie, volontaire 2019