Soutenez nos partenaires ‘Sud’ avec une épargne éthique Triodos !

 

 

Ce mardi 21 avril, Triodos & Quinoa organisent une rencontre permettant d’en savoir plus sur les placements éthiques. C’est aussi l’occasion de soutenir les partenaires ‘Sud’ de Quinoa, en ouvrant un compte d’épargne dans cette banque solidaire belge qui se caractérise par sa transparence et son indépendance mais qui est aussi et surtout engagée dans le financement d’alternatives solidaires, respectueuses de l’être humain et de l’environnement (oui, c’est possible quand on évoque le milieu bancaire !)

On vous en dit plus ci-dessous !

la spirale de la crise

Pourquoi une banque alternative ?

Une majorité de banques ont une grande influence sur la marche du monde, et pas forcément de manière positive… Les Belges capitalisent 230,6 milliards d’euros sur leurs comptes d’épargne. Où passe cet argent, à quelle-s fin-s est-il utilisé ?

Manque de transparence, organisation de l’évasion fiscale, investissements ‘sales’ (financement des dictatures, de l’industrie de l’armement, de la violation des droits de l’homme, de la destruction de l’environnement…), spéculation sur les denrées alimentaires et dérives démocratiques avec le lobbying des institutions bancaires… Tout le secteur financier est concerné ! (source Econosoc)

Pour lutter contre ces dérives, des alternatives existent. La banque Triodos est l’une d’elle : tournée vers le développement, elle finance des initiatives écologiques, durables et solidaires. En y ouvrant un compte épargne, le-la citoyen-nne sait quels entrepreneurs sont financés et choisit de soutenir des projets porteurs de changement !

Quinoa et Triodos ?

Soutenant cette initiative, Quinoa organise une rencontre avec Triodos. Durant la soirée du 21 avril, la banque solidaire expliquera son fonctionnement et les enjeux qui la caractérisent. Il s’agit d’unCopia de Copia de neoliberalismo réel échange entre les deux acteurs puisque pour chaque compte ouvert ce soir-là, avec un dépôt de minimum 100€, Triodos s’engage à reverser 25€ aux partenaires ‘Sud’ de Quinoa, que nos groupes de volontaires rencontreront cet été.

A savoir : dans la préparation de leurs projets internationaux, les volontaires mettent en place une récolte de fonds.  La somme récoltée sert chaque année à mettre en place des actions portées par les partenaires ‘Sud’ de Quinoa, comme par exemple l’appui aux groupements de femmes d’Adjogansa (Bénin), dans la construction et l’aménagement d’une salle de formation ; le développement d’une ferme communautaire avec un jardin médicinal dans la communauté de Sitio Mambalayong (Philippines) ; la plantation d’arbres pour stabiliser les sols dans la communauté de Shungubug Grande (Équateur)… mais aussi d’autres projets de développement local en Inde, au Guatemala, au Népal, au Burkina. Consultez la liste complète des projets soutenus.

 

Venez échanger avec nous ce 21 avril !

Si vous souhaitez obtenir davantage d’informations sur la banque Triodos, l’épargne solidaire et comment soutenir les actions des partenaires ‘Sud’ de Quinoa, sans obligation d’adhérence, rejoignez-nous le mardi 21 avril 2015 à 19h à Mundo-B (salle Fair Trade) ! Vous aurez l’occasion de poser toutes vos questions et d’envisager une utilisation solidaire, responsable et engagée de votre épargne.

Pour participer, envoyer un mail à info@quinoa.be

En savoir plus…

directorio2bc-Sur la banque Triodos : http://www.triodos.be

-A quoi servent les dons versés aux partenaires ‘Sud’ de Quinoa ? http://www.quinoa.be/nous-soutenir/faire-un-don/

-L’outil ‘banksecrets’ qui vus permettra de savoir ce que les banques font de votre argent… et surtout des initiatives citoyennes pour ‘changer la donne’ : http://www.banksecrets.eu/#/fr

-Les citoyen-nes se mobilisent ! un exemple d’action directe (Bruxelles, 18 février 2015), où un groupe de citoyen-nes interpelle BNP-Paribas sur ses pratiques d’évasion fiscale : https://www.youtube.com/watch?v=eswSh8NT6tk

Une autre banque alternative en Belgique? Ça existe : New B

‘Une finance éthique et solidaire’, et ‘Les banques alternatives’ deux articles publié sur le site d’Econosoc.