Junelnejb’ahil

Derrière ce mot énigmatique, se cache la volonté des femmes guatémaltèques Q’anjob’al de créer un avenir meilleur.

 Le premier pas de ces femmes dans cette voie est d’affirmer leur place dans l’organisation communautaire et les processus de développement, afin d’être reconnues comme force de changement. Le chemin s’annonce encore long… Les femmes qui vous parlent dans ce film vivent à Nueva Unión Maya, mais elles pourraient aussi bien vivre n’importe où ailleurs au Guatemala ou dans le monde. Les difficultés qu’elles rencontrent sont universelles.

Junelnejb’ahil

Derrière ce mot énigmatique, se cache la volonté des femmes guatémaltèques Q’anjob’al de créer un avenir meilleur pour elles, leurs enfants et leur communauté. Le premier pas de ces femmes dans cette voie est d’affirmer leur place dans l’organisation communautaire et les processus de développement, afin d’être reconnues comme force de changement. Cependant, le chemin est encore long…
Les femmes qui vous parlent dans ce film vivent à Nueva Unión Maya, mais elles pourraient aussi bien vivre n’importe où ailleurs au Guatemala ou dans le monde. Les difficultés qu’elles rencontrent sont universelles. Elles se sont confiées à nous, jeunes Occidentales, et nous nous sommes faites le relais de leur message.

Les réalisateurs

Aline Dehasse, membre active de l’asbl Quinoa pendant de nombreuses années, a eu l’occasion de toucher à différents types de techniques média, dont la vidéo, au cours de ses études en communication sociale. Elle a séjourné plusieurs fois au Guatemala en tant que volontaire au sein de diverses organisations locales, en milieu rural et indigène, notamment dans le cadre de projets avec Quinoa. En 2004, elle co-réalise un documentaire traitant de la condition et de la participation des femmes dans les communautés Mayas : Junelnejb’ahil. Ser mujer en Nueva Unión Maya.

Fiche technique

Réalisation : Aline Dehasse, Livia Raccanello et Jennifer Gonzalez

Production : Regards Croisés Prod. asbl – Chaussée de Haecht 51, 1210 Bruxelles

33 minutes – Mini DV

Éditeur : Livia Raccanello

Son : Anne-Céline Karis

Traduction et sous-titres : Jennifer González Díaz

Voix off : Cécile Imberechts

Directeur de production : Mauricio Machuca

Réalisé en collaboration avec Quinoa & CIDECA


Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.