Philippines not for sale ! – Exploitation minière aux Philippines (2009)

Comment un pays riche en matières premières se retrouve-t-il envahi et exploité par des multinationales étrangères, avec, en retour, très peu de bénéfices pour la population et de très lourds dommages environnementaux ? Extracteur de cuivre, de cobalt et d’or, Les Philippines sont pourtant l’un des pays les plus pauvres d’Asie : c’est la ‘malédiction des ressources naturelles’ comme décrite par Joseph Stiglitz…

Intervenants par ordre d’apparition : Teofelo – pécheur / Maria Gina Licares – bourgmestre de Sipalaï / Severo Hablado – fonctionnaire de Sipalaï / Nathaniel Jan Celiz – fonctionnaire de Sipalaï / Ben Ramos – directeur exécutif de l’ONG PDG (Peace & Development Group) / Raimond Grande – fermier / Greg Ratin – chargé de communication, ONG KMP (Peasant Movement of the Philippines) / Dennis Omison – directeur exécutif ONG Masipag / Officier – mouvement révolutionnaire NPA (New People Army).

Réalisation : Patrick Veillard, Deborah Koch, Perrine Raquez, Camille Maes, Pauline Bourtembourg, Annaïg Bouguet, Meredith Ghysen / Durée : 15 min / Prises de son : juillet 2009 – Projet International Quinoa, Philippines, île de Négros / Montage & mixage : Yvan Hanon – Studio ICHECS, Bruxelles – septembre 2010 / Traduction VF : Patrick Veillard, Perrine Raquez

« Le principal fil rouge de notre séjour aux Philippines avec Quinoa, le projet a été une formidable expérience, pleine de voyages et de rencontres avec les populations locales mais aussi les acteurs de la société civile (…). C’est aussi notre manière de témoigner sur les nombreuses injustices qui frappent la société philippine et d’apporter un certain éclairage sur cette réalité… » Volontaires Projet Philippines 2009

>>Téléchargez le dossier complet du projet

à écouter aussi :

L’art de résister pour exister ! Un projet radio du groupe Philippines 2007

En savoir plus sur le Projet Philippines de Quinoa


Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.