Mémoire et futur des réfugiés palestiniens (2001)

Du Livret de photos

Les camps de réfugiés sont devenus aujourd’hui des villes surpeuplées aux ruelles chaotiques, principal terrain de jeux et d’apprentissage pour les jeunes. Les barbelés sont tombés avec la fin de l’Intifada de ’87-’92 mais ces camps restent des ghettos. Les tensions, frustrations et espoirs déçus s’y sont accumulés plus que partout ailleurs… L’association Quinoa vous invite à découvrir son livre « Mémoire et futur des réfugiés palestiniens ». Il est le fruit de deux années d’implication avec des jeunes des camps de Cisjordanie et de la bande de Gaza. Sans doute s’écarte-t-il de tous les portraits que vous connaissez des Palestiniens…
Depuis juillet 1999, des volontaires de l’ONG belge Quinoa et des jeunes réfugiés palestiniens ont initié des ateliers média (photo, radio, vidéo) au sein des camps autour de Bethléem en Cisjordanie. Ils visent à sauvegarder la mémoire des réfugiés tout en permettant aux jeunes d’acquérir un nouveau moyen d’expression pour le futur. Pour nous, ils constituent le socle d’une approche participative dans la perspective d’appréhender ce que vivent les réfugiés palestiniens. « Le livre n’entend pas uniquement évoquer un passé ou refléter un présent. Il n’est pas non plus un inventaire des nombreuses activités réalisées sur place avec tous ces jeunes (parmi lesquelles l’atelier photo et les expositions montées sur place ne sont qu’un seul aspect). Notre livre est moyen d’expression en devenir, un terrain déjà chargé d’interrogations et d’interpellations quant à la question des millions de réfugiés palestiniens… »
Ces photos ont fait l’objet de nombreuses expositions dans les camps palestiniens et en Europe. Elles montrent les regards d’enfants de là-bas et de jeunes d’ailleurs sur l’univers des camps. Ce sont des images atypiques sur ces déracinés, oubliés des médias dans leurs réalités au quotidien. Elles sont l’expression de cette dynamique qui existe chez ces jeunes. Qui oserait l’étouffer ? « Ces photos sont non seulement la trace d’échanges constructifs entre des jeunes de chez nous et de là-bas, mais aussi une fenêtre ouverte sur les réalités de ces réfugiés, une manière de mieux comprendre qui ils sont. Loin des images sensationnelles que nous montrent les médias, ces photos mettent des visages sur des individus. Beaucoup de forces, de sourires s’en dégagent malgré le poids des blessures, des humiliations et du déracinement. La mémoire est vive et amère… »

« Mémoire et futur des réfugiés palestiniens » a été présenté à la Foire du Livre de Bruxelles 2001 comme le coup de cœur du Jury du Prix Jeunesse et Education permanente de la Communauté française de Belgique.

Textes

Martin van der Belen

Photographies

volontaires de Quinoa et réfugiés palestiniens

Format

100 mm x 150 mm, 68 pages

Prix

7€ + frais d’envoi
Pour vous procurer le livre, il suffit de verser le montant exact sur le compte ING  310-1025698-09, avec la mention « livre Palestine ».

En savoir plus…

Un CD d’émissions radio a été réalisé conjointement au livret photos. Pour écouter les émissions, cliquez ici

Avec le soutien du CGRI et de la DGCD.

 

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.