Terre et liberté (2001)

Raconte-moi la rébellion des Indiens zapatistes…

Lors du nouvel an 1994, les sans-voix et sans-visage du Chiapas sont sortis de l’ombre pour faire entendre un cri : ¡Ya basta ! (ça suffit !). Dès le départ, leur mouvement a suscité beaucoup d’intérêt au Mexique et à l’étranger. Passés les événements les plus médiatiques, ils demeurent l’objet d’attention et de solidarité dans des collectifs du monde entier. Pourquoi ? Les idées zapatistes ne sont pas neuves (dignité, liberté, justice, démocratie) mais leur mise en pratique dans une lutte démocratique et essentiellement non-violente est en revanche unique. Des zapatistes, on remarque surtout les guérilleros cagoulés, qui n’ont pas tiré une cartouche depuis 1994. Pourtant, l’écrasante majorité des zapatistes sont des civils, femmes et enfants inclus, qui exigent simplement un intérêt réel pour les problèmes sociaux, démocratiques, agraires et culturels qu’ils vivent.

Usant d’un langage proche du coeur et humoristique, les zapatistes nous renvoient à des problèmes de société analogues que nous vivons de l’autre côté de l’Océan. Ils ont ainsi généré une dynamique citoyenne inédite où des personnes du Sud et du Nord s’écoutent et expriment leur refus d’une mondialisation qui serait purement économique, au profit de politiques qui privilégieraient le respect humain et la démocratie participative.

Des jeunes de chez nous, impliqués de longue date dans le Comité Chiapas-Bruselas (le trait d’union signifie une solidarité réciproque entre là-bas et ici), ont voulu publier un livre pour faire connaître cette lutte sociale non-violente qui nous interpelle depuis le Mexique. Partant de là, le livre suscite un débat sur le rôle que nous avons à jouer pour faire vivre nos démocraties, et sur toute une série de thèmes liés au fonctionnement de notre monde en voie de globalisation accélérée. Rédigé en un langage simple et amplement illustré, le livre est abordable dès quinze ans, mais aussi destiné aux adultes. Son contenu peut également faire l’objet d’animations pédagogiques au sein d’écoles et d’associations…ou être accessible sur internet au quatre coins du globe !

Textes

Michel Wéry

Photographies

Bruno Stevens

Graphisme

Antoine Salemi

Format

100 mm x 150 mm, 144 pages

Prix

7€ + frais d’envoi. Contactez-nous !

En collaboration avec le Comité Chiapas-Bruselas

Avec le soutien du CGRI et de la DGCD.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.