Partenaires Nord

Fermes bio en Wallonie

Toutes nos fermes partenaires prônent un rapport plus responsable à la terre, une agriculture à taille humaine, durable et solidaire. Elles sont autant d’exemples de projets de société alternatifs. Elles fonctionnent cependant toutes selon une structure qui leur est bien propre.

Ces contacts directs avec des acteurs du monde rural alternatif permettent à l’association la mise en place d’actions collectives, notamment à travers le projet ‘Alternatives locales’ et le weekend d’immersion à la ferme inscrit dans le processus des projets internationaux.
Jambjoule 2011 (133)
Parmi les fermes bio partenaires de Quinoa :
– La ferme Jambjoule, située dans le Domaine Royal de Jambjoule à Villers-sur-Lesse, est spécialisée dans la production de produits laitiers et l’élevage d’agneaux.
– La ferme Larock se trouve dans la province de Liège, à Rotheux-Rimière et se caractérise par la production de la viande (bovine), de lait, de fromage, de beurre, de yaourt et de légumes selon les principes de la biodynamie.
– La ferme Dôrlou est située dans le Pays des Collines et fonctionne en agriculture biologique depuis 1990. Ses exploitants, ont choisi de produire, transformer et proposer directement au consommateur le fruit de leur travail. Une boulangerie-pâtisserie, une boucherie-charcuterie, un magasin-épicerie, un gîte à la ferme, un camping à la ferme et l’accueil de groupes, … entourent la cours intérieur de la ferme.
– Cense Equi’voc, une ferme didactique en permaculture située à Hannut dans la province de Liège.- À Sommethonne, dans la province du Luxembourg, il y a la ferme du Hayon, un projet collectif autour de l’agriculture biologique. La ferme est orientée vers le développement durable respectueux de la nature et de la personne humaine.
– La ferme Arc-en-ciel, c’est une dizaine d’hectares où les consomm’acteurs sont bienvenus au cœur du village de Wellin.
– À Bruxelles se trouve la ferme du Parc Maximilien. Celle-ci organise des animations et offre à ses visiteurs l’éveil et la transmission autour de l’organisation et des bienfaits d’une ferme, des animaux, du potager, du compostage, etc.- Spécialisée dans l’élevage et la production de fromages, la ferme des Sureaux est située à Maissin (Paliseul), dans la province du Luxembourg.
– Et bien d’autres : la ferme Ansay, la ferme Thomas, la ferme de Vévy-Wéron, la ferme Fourmanoy, la ferme Chèvre-Feuille, la ferme Roland de Raeve, la ferme du château d’Hambraine, la ferme d’Ariane Charrière, la ferme Chèvrerie de la Croix de La Grise, la ferme Chèvrerie du Moulin, la ferme de Grange et la ferme du Marronnier.

Associations en Belgique

le début des Haricots, Rencontre des Continents, Solidarcité…

Le début des haricots – DDH

Le début des haricots est une ASBL visant la protection de l’environnement.

Le thème de l’alimentation est aujourd’hui une de grandes priorités de l’association. Par son action, elle veut contribuer à recréer le lien entre les consommateurs et les agriculteurs locaux, l’environnement et la société, à des prix justes. Pour ce faire, l’équipe du Début des Haricots organise des rencontres, des animations ainsi que des tables d’hôtes. L’association appuie également la création d’alternatives concrètes comme les groupements d’achats solidaires en ville.

L’auto production est un autre thème important développé par l’ASBL. Elle tente de montrer, via la création de jardins écologiques communautaires ou collectifs dans la ville et en périphérie, qu’il est possible d’avoir une vie active tout en produisant une partie de son alimentation.

Enfin, l’association développe son action auprès de milieux plus jeunes et plus défavorisés. Dans ce sens, deux projets ont été mis en place au sein des écoles de la ville : Bio-indication, visant à aider les jeunes à cultiver des plants et à leur montrer comment ceux-ci réagissent aux pollutions afin de leur faire réaliser ce qu’ils respirent, boivent ou mangent ; et Jardin des couleurs, un projet de sensibilisation aux thèmes de l’environnement et de l’économie alimentaire.

Quinoa et Le début des haricots collaborent dans le cadre des projets ‘Alternatives locales’

Rencontre des Continents – RDC

Rencontre des Continents est une association d’éducation permanente qui a pour idéal l’émancipation socioéconomique et culturelle des communautés, autour des valeurs de solidarité, équité et respect de la diversité.

Cette vision s’inscrit dans le refus d’une « unification » de la planète sur des bases purement marchandes. Elle valorise la rencontre interhumaine autour d’actions d’éducation et la mise en réseau d’initiatives novatrices en faveur de sociétés plus solidaires, écologiques et conviviales.

Rencontre des continents poursuit une double démarche :
- au Sud, le renforcement des associations partenaires et l’appui aux initiatives émancipatrices des communautés locales qu’elles accompagnent (apport formatif ou pédagogique, mise en réseau de partenaires, soutien logistique et soutien matériel).
- au Nord, la promotion d’une citoyenneté solidaire et la sensibilisation du grand public aux questions Nord-Sud (animations, conférences-débats, production d’outils pédagogiques).

Quinoa et Rencontre des continents ont été partenaires dans la conception du Jeu de la ficelle ; et le sont actuellement dans le cadre des projets ‘Alternatives locales’.

Solidarcité

L’ASBL Solidarcité est une initiative de l’ASBL SOS Jeunes/Initiatives Jeunesse. Elle propose le concept « d’année citoyenne » qui rassemble des jeunes, filles ou garçons, âgés de 16 à 25 ans, de cultures et de milieux différents. Diplômés ou non, ils s’engagent à consacrer en équipe neuf mois de leur vie à la réalisation d’un projet citoyen.

Ce projet se construit autour de 4 objectifs :

  • Redonner à chaque jeune le goût et la possibilité concrète d’exercer sa citoyenneté de façon active et dynamique ;
  • Offrir, surtout aux jeunes les plus fragilisés, un « plus » pour leur avenir en améliorant leur profil d’insertion, ainsi que leur statut personnel ;
  • Permettre le brassage des publics au sein d’un programme constructif et favoriser la rencontre de jeunes qui, en temps normal, s’ignorent, voire se méprisent ;
  • Contribuer à l’instauration d’une meilleure égalité des chances, en offrant à tous les jeunes un capital d’expériences, d’atouts et de relations, pour poursuivre ensuite leur propre itinéraire.

Solidarcité propose 3 volets d’activités complémentaires :

  • Un engagement citoyen sous forme de services à la collectivité : les volontaires sont regroupés autour de différents projets bénévoles (animations dans des maisons de retraite, entretien de réserves naturelles, participation à un projet international, …);
  • Un temps de formation : combine l’acquisition de compétences et de qualifications, ainsi qu’une réflexion sur plusieurs facettes de la citoyenneté (entre autres l’éducation au développement);
  • Une étape de maturation personnelle : l’engagement volontaire est aussi une étape pour soi, un moment de réflexion pour son propre avenir.

Quinoa organise pour certains projets de Solidarcité les formations relatives à l’éducation au développement.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.