Projets internationaux… effet papillon ?

Souvenez-vous… Parmi les innombrables courriers électroniques de ce début d’année 2008, l’un d’entre eux vous invitait à remplir un questionnaire sur votre expérience Quinoa… « Qu’est-ce donc que ce machin ? » avez-vous pensé… ou bien quelque chose comme « Oh non, pas encore eux… » ou bien (et nous ne nous doutons pas un instant que cela ait été votre réaction principale) « Oh chouette, une enquête Quinoa, vite, vite… on s’y met ! »

Quoi qu’il en soit, avec plus ou moins d’enthousiasme, vous avez été très nombreux à nous répondre. Sur 980 personnes contactées, nous avons reçu 394 réponses, soit 40% de la totalité des personnes contactées. Chaque année , de 1997 à nos jours, est donc représentée dans les résultats qui suivent, que vous ayez été participants ou responsables. Statistiquement, c’est un très bon résultat et nous vous en remercions.

L’enjeu est maintenant de vous présenter ces résultats statistiques de manière sympathique et conviviale. Tâche ardue en perspective… Découvrez ici le document de synthèse de l’analyse réalisée par notre stagiaire et auteur de cette enquête, Nathalie Legrand.
Que les allergiques aux chiffres et autres statistiques nous pardonnent, ces derniers sont inévitables. Ils peuvent toujours découvrir le compte rendu synthétique des principaux résultats dans l’article qui suit.
Bonne lecture à vous tous !

Analyse générale des résultats, en bref !

Estimez-vous être engagé(e) individuellement pour un monde plus juste et plus solidaire ?

(parmi 376 personnes ayant répondu à cette question)
OUI : 94.1 %
NON : 5.9 %

Participez-vous à des actions citoyennes et/ou de solidarité ?

(parmi 329 pers)
OUI : 84.8 %
NON : 15.2 %

Participez-vous à l’organisation d’actions citoyennes et/ou de solidarité ?

(parmi 329 pers)
OUI : 35.9 %
NON : 64.1 %
Interprétation :

Concernant l’engagement individuel :

De moins en moins de personnes s’engagent au fur et à mesure que l’engagement augmente.
Parmi les pistes d’engagement individuel proposées dans le questionnaire,

  • sensibiliser son entourage,
  • s’intéresser à d’autres cultures et
  • prendre compte des contraintes et réalités d’autres personnes/groupes de personnes
    … sont, par ordre d’importance, les trois catégories les plus sélectionnées par les répondants.

Quant à savoir « où » l’engagement individuel contribue le plus au changement positif, il semble que cela soit d’abord dans le monde, puis dans le quartier.

Concernant la participation à des activités collectives

Parmi les pistes de participation à des engagements collectifs, proposées dans le questionnaire,

  • signer des pétitions,
  • participer à des évènements de sensibilisation,
  • participer à des activités bénévoles (de type social),
  • participer à une activité bénévole (de type altruiste)
    … sont par ordre d’importance, les quatre catégories les plus sélectionnées par les répondants.

Quant à savoir « où » la participation à des actions citoyennes et/ou de solidarité contribue à un changement positif, il semble que cela soit d’abord dans le monde, puis dans leur région.

Concernant l’organisation d’activités collectives

Parmi les pistes de participation à des engagements collectifs, proposées dans le questionnaire,

  • participer à l’organisation d’évènements de sensibilisation,
  • participer à l’organisation d’activités bénévoles,
  • participer à l’organisation de conférences,
  • participer à l’organisation d’association de solidarité,
    … sont par ordre d’importance, les quatre catégories les plus sélectionnées par les répondants.

Quant à savoir « où » l’organisation d’actions citoyennes et/ou de solidarité contribue à un changement positif, il semble que cela soit d’abord dans leur région et puis dans le monde.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.