Equateur

Bandeau Eqauteur

Pré-inscription en ligne dès à présent !

Inscriptions en ligne (à partir de février 2018)

PROJET : reforestation, appui aux communautés locales
DATES : 1-30 juillet 
PARTENAIRE : CEAS
LIEU EXACT DU PROJET : province de Chimborazo

bouton-don

LE PARTENAIRE

Le Centro de Estudios y Acción Social (CEAS) lutte depuis plus de 40 ans pour le développement socio-économique de la province du Chimborazo et réalise un travail d’accompagnement des communautés indigènes afin d’améliorer leurs conditions de vie en vue d’une plus grande autonomie.

Pour ce faire, elle appuie les initiatives locales pour un développement durable : reforestation, adduction d’eau, programmes radio éducatifs en quechua, installation de latrines, formations….

DSC00349

LE PROJET AVEC QUINOA

Les bénévoles participent à un projet de reforestation qui s’intègre dans un plan agro-forestier plus global : la présence d’arbres contribue à conserver l’humidité et à lutter contre l’érosion des terrains secs et abrupts de la région.

Cette activité est accompagnée d’un programme d’éducation par le biais de différentes campagnes de sensibilisation à la préservation de la nature et des terres cultivables. Le travail s’organise en « minga » : travail collectif au profit de la communauté.

Vie quotidienne et échanges interculturels : partage du quotidien des familles visite de sites naturels ou historiques proches du village, découvertes des spécialités culturelles locales, jeux avec les enfants, feria de Guamote, fêtes locales.

En début de séjour, les volontaires passent 2 à 3 jours dans le centre de formation du CEAS, pour une initiation au travail de plantation (différentes pousses d’arbre, les techniques de plantation et de gestion de la forêt).

Répartition du temps de séjour (à titre indicatif): entre 5 et 7 jours au siège du CEAS (visite de la pépinière, initiation forestière, conférence au centre de formation sur les réalités du pays, l’histoire du CEAS et le projet de reforestation) à Riobamba, 3 semaines dans une communauté quechua, WE libres.

L’usage de l’espagnol est nécessaire !

DSC_5019Equateur 2011_

CONDITIONS

Les volontaires sont logés dans un bâtiment communautaire mis à leur disposition. Les petits-déjeuners et repas du soir sont préparés en groupe. Le repas de midi est partagé avec les familles sur le lieu de plantation. Les conditions de vie et de travail sont rudes (altitude et températures basses la nuit).

2 personnes de l’équipe du CEAS, chargées de l’encadrement pédagogique, du lien avec la communauté et le groupe belge, ainsi que de la réalisation du projet de reforestation, accompagnent le groupe

Transports : bus locaux, véhicule du CEAS

Une bonne condition physique est souhaitable. L’usage de l’espagnol est nécessaire.

DSCN1686

CE QU’APPORTE LE PROJET

Aux participant-es : Le renforcement des connaissances sur la mondialisation et le développement, les organisations internationales, les relations interculturelles, le monde de la coopération internationale et de ses acteurs ; Une compréhension approfondie des liens entre réalités locales et enjeux globaux, entre réalités du « Nord » et réalités du « Sud » ; La découverte et la participation à des dynamiques sociales alternatives concrètes portées par des acteurs-rices du « Sud » et du « Nord » ;  Des capacités d’interactions dans un contexte multiculturel ; Une ouverture aux modèles socioculturels équatoriens ; De meilleures connaissances sur la société civile en Equateur, sur les défis que rencontrent les populations indigènes; des savoir-faire et compétences basiques en matière de plantation, d’espèces d’arbres adaptés au climat andin, de la gestion des sols et des ressources forestières. Sensibilisation au problème d’érosion dans les cultures des Andes.

Au CEAS et aux communautés d’accueil : Une expérience hors du commun pour des communautés isolées, la création d’une dynamique collective au sein de la communauté quechua, un échange culturel, une valorisation de leurs combats et de leur culture pré-colombienne, une visibilité des enjeux et des difficultés vécus par la communauté d’accueil, un soutien à un micro-projet communautaire de reforestation.

Pour tous, le projet est une nouvelle forme de solidarité internationale et permet de déconstruire les stéréotypes respectifs.

POUR ALLER PLUS LOIN…

Pré-inscriptions en ligne, cliquez ici ! (dès à présent et jusqu’au 5 février 2018)

Intéressé-e par le projet ? Participez à la prochaine réunion de groupe (à partir de février 2018) ! Contactez-nous

En savoir plus sur les conditions de participation

 

 

ICONEcahierpays-EQUATEURTélécharger le carnet pays avec toutes les infos sur notre partenaire CEAS, les photos et les anecdotes de nos ancien-nes participant-es ainsi que des actualités politiques et sociales sur le pays !

Les actus de nos partenaires Sud, à lire ici !

 

 

DES PHOTOS…

 

DES VIDÉOS


DES SONS…

Voici 4 reportages réalisés par nos bénévoles en 2001

Radio Promocion #1 Le poids politique et économique du mouvement indigène (2001)

 

Radio Promocion #2 La dollarisation de l’économie équatorienne (2001)

 

Radio Promocion #3 L’impact de la politique néo-libérale sur le quotidien des Équatorien-nes (2001)

 

Radio Promocion #4 Le contexte socio-économique de l’Équateur (2001)

 

DES LIENS…

Équateur, l’activisme social sous pression (M3M – 2012)

Équateur gagne une bataille environnementale contre Chevron (Libération – 2013)

Reforestation en Équateur (Mr Mondialisation – 2015)

Le site du CEAS, notre partenaire en Equateur

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.