Pérou

 

Bandeau Pérou

>Pré-inscription en ligne<

Prochaine soirée d’infos : Mardi 26 novembre, 18h30, Mundo-b, 26 rue d’Edimbourg 1050 Ixelles. >> Je viens !

 

PROJET : justice environnementale, accompagnement des communautés en lutte contre des projets miniers
DATES : 1-30 juillet
PARTENAIRE : GRUFIDES
LIEU EXACT DU PROJET : Région de Cajamarca

bouton-don

LE PARTENAIRE

Le partenaire local

Grufides travaille depuis 2001 pour la défense des droits des communautés touchées par les conséquences dévastatrices de projets extractivistes (mines, barrages, etc.). Grufides est une organisation non gouvernementale qui œuvre dans la région de Cajamarca pour la défense des droits humains et de l’environnement, en mettant l’accent sur la protection de l’environnement, le droit à l’eau, l’économie solidaire, l’égalité hommes-femmes et le dialogue intergénérationnel, dans le cadre de la construction d’un Buen Vivir (qui s’appuie sur le principe d’une relation harmonieuse entre être humain et la nature, d’une vie communautaire faite d’entraide, de responsabilités partagées, de production collective et de distribution des richesses selon les nécessités des membres de la communauté). Ses domaine d’activités : Grufides assiste légalement les opposant.e.s aux projets d’extraction, œuvre pour la gestion environnementale et le renforcement des capacités des communautés.

IMG-20181113-WA0007

LE PROJET AVEC QUINOA

Quinoa a commencé sa collaboration avec Grufides en 2018 ! L’objectif du projet est de découvrir, partager et mieux comprendre les défis et enjeux des communautés péruviennes qui se trouvent confrontées aux effets néfastes des projets extractifs implantés sur leur territoire. L’appui de Grufides aux communautés se concrétise par le renforcement des capacités des membres de communautés, avec un focus sur les femmes, à défendre leurs droits et à surveiller leur environnement. Les volontaires se joignent à une partie des activités de la communauté, découvrent le quotidien de ses membres, participent à des ateliers de formation et collaborent à la réalisation d’un micro-projet journalistique et/ou artistique défini par la communauté et le groupe.

  • Découverte de Grufides et des différents projets qu’ils mènent : accompagnement des communautés indigènes dans leurs luttes, dans la réalisation de projets sur les nouveaux médias et dans leurs travaux de vigilance environnementale.
  • Activité collective: partage avec de la communauté d’accueil du travail quotidien, de vigilance environnementale et de la diffusion de leurs luttes via les medias, les réseaux sociaux ou l’art.
  • Vie quotidienne et échanges interculturels : partage du quotidien des familles, visite de sites naturels ou historiques proches du village, découvertes des spécialités culturelles locales, fêtes locales.

13329481_1821097671451301_210183360945338172_o

CONDITIONS

Le projet est ouvert à toute personne âgée de minimum 18 ans (18 ans dans l’année). L’usage de l’espagnol est nécessaire.

Répartition du temps de séjour (à titre indicatif) : entre 3 et 4 jours au siège de Grufides à Cajamarca (formation sur les réalités du pays, l’histoire de Grufides, ses axes de travail, les problématiques liées aux mines et les projets de vigilance environnementale), 3 semaines dans une communauté, week-ends libres.

  • Conditions de vie du groupe : les volontaires Quinoa sont logés dans une auberge active dans la réinsertion de jeunes qui vivent dans les rues à Cajamarca. Dans les communautés, les volontaires sont logés dans les familles. Les conditions de vie et de travail sont rudes (altitude et températures basses, surtout la nuit).
  • Encadrement : une personne de l’équipe de Grufides est chargée de l’encadrement pédagogique, du lien avec la communauté et le groupe belge, ainsi que de la réalisation du projet.
  • Transports : bus locaux et taxis collectifs

CE QU’APPORTE LE PROJET

Aux participant·e·s : Le renforcement des connaissances sur la mondialisation et le développement, les organisations internationales, les relations interculturelles, le monde de la coopération internationale et de ses acteurs ; Une compréhension approfondie des liens entre réalités locales et enjeux globaux, entre réalités du « Nord » et réalités du « Sud » ; La découverte et la participation à des dynamiques sociales alternatives concrètes portées par des acteurs-rices du « Sud » et du « Nord » ;

A GRUFIDES et aux communautés d’accueil : Une expérience hors du commun pour des communautés isolées, la création d’une dynamique collective au sein de la communauté, un échange culturel, une valorisation de leurs combats et de leur culture, une visibilité des enjeux et des difficultés vécus par la communauté d’accueil, un soutien à un micro-projet communautaire .

Pour toutes & tous, le projet est une nouvelle forme de solidarité internationale et permet de déconstruire les stéréotypes respectifs.

POUR ALLER PLUS LOIN…

>Pré-inscription en ligne<

Prochaine soirée d’infos : Mardi 26 novembre, 18h30, Mundo-b, 26 rue d’Edimbourg 1050 Ixelles. >> Je viens !

 

 

DES VIDÉOS…

Las Damas Azules, réalisé par Bérengère Sarrazin, montre la résistance féminine organisée contre le projet Conga, une mine d’or et de cuivre à ciel ouvert située à Cajamarca au Pérou, appartenant à Minera Yanacocha et dont l’activité a été approuvée par le gouvernement péruvien en 2012, en dépit des graves menaces que cela représente pour les ressources en eau de la région.

Red Latinoamerica de Mujeres
Défendue par Grufides, Emperatriz Bolanos, est une paysanne activiste environnementale, criminalisée du fait de ses activités de défense du territoire. Cette capsule fait partie d’une série d’épisodes exposant la lutte de femmes péruviennes activistes.

 

 

DES PHOTOS…

DES LIENS…

  • La Era del Buen Vivir, raconte l’histoire de Mayas d’aujourd’hui qui, en mettant en pratique leur propre définition du développement, construisent leurs propres solutions pour demain.
  • Minga, voix de résistance, donne la parole à des communautés d’Amérique latine qui se battent depuis plus de 500 ans pour protéger leurs territoires envahis par des projets dits de « développement ».