Quinoa fête ses 20 ans !

Vingt ans d’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire dans un monde d’injustices, de crises, de mutations et de résistances. Vingt ans de réflexions, de recherches et de découvertes. Vingt ans de décentration et d’ouverture à d’autres cultures pour contribuer à la construction d’un monde plus juste et respectueux des diversités. Vingt ans de sensibilisation, de formation, de mobilisation. Vingt ans de construction collective avec des partenaires, des volontaires, des professeurs, des membres, des collègues, des amis. Vingt ans de partages, de rencontres, et d’inspiration de méthodologies et visions issues de divers acteurs tant du « Nord » que du « Sud ».

1991-2011 : Quinoa a 20 ans. En 20 ans, Quinoa a évolué à différents niveaux, tant en termes d’orientations politiques et d’orientation stratégique, tout en gardant son identité première qui est une ouverture à l’autre et la recherche d’un monde meilleur.

De « Chantiers Jeunes » à Quinoa, de la sensibilisation à l’engagement Dès ses débuts, « Chantiers Jeunes » visait à promouvoir les richesses culturelles d’autres populations et à permettre à des jeunes de s’engager concrètement dans des projets solidaires dans et avec le « Sud ». Petit à petit, l’analyse critique des relations « Nord-Sud » a été renforcée dans les contenus et démarches de l’association, et l’accent a été mis sur la réflexion sur le monde tel qu’il fonctionne actuellement et le rôle que chacun peut y tenir.

Devenue ONG d’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire en 1998, Quinoa ambitionne alors de sensibiliser la population belge aux innovations et richesses issues des communautés du « Sud », de conscientiser son public aux injustices inhérentes au système mondial, et de renforcer les capacités de tout un chacun à s’engager pour le changement social.

Diversification des métiers Au fil du temps, Quinoa a diversifié ses niveaux d’action d’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire. Le processus « chantier », devenu « Projet International », s’est renforcé, en mettant l’accent sur la formation au départ et l’engagement au retour. Le projet dans le « Sud » y garde une place essentielle, en tant qu’opportunité de découvrir d’autres réalités et d’autres modes de d’organisation sociale d’une part, et comme espace de rencontre et d’échange avec des acteurs porteurs de changement social d’autre part. Ce processus d’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire de type long étant porteur de résultats très positifs en termes d’engagement citoyen et solidaire des publics, Quinoa diversifie petit à petit ce type de démarches en proposant d’autres types de processus longs, comme le « projet Nord ». Parallèlement, les actions en milieux scolaire et associatif demeurent une action centrale pour Quinoa. Au fil de ses collaborations avec les enseignants et animateurs, l’ONG vise à la fois la sensibilisation des jeunes et le renforcement des acteurs éducatifs dans la mise en place d’activités d’ECMS.

Un réseau La vision, les contenus et les méthodologies de Quinoa s’inspirent directement de l’action concrète d’acteurs de changement social du « Sud » et du « Nord ». C’est à leur contact que Quinoa se construit, à travers des relations qui s’inscrivent dans le cadre d’une recherche constante de réciprocité et de convivialité. Enfin, notons que les volontaires, les bénévoles, les membres de Quinoa ont toujours été au cœur de l’association. Changer le monde se fait collectivement, en s’inspirant, en débattant, en essayant, en se confrontant, en imaginant, et créant, ensemble, dans une logique d’apprentissage collectif, et d’ouverture aux mondes et imaginaires de chacun.

20 ans donc, et le reste à venir…

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.