philosophie

Charte

Quinoa envisage les causes des inégalités de répartition des richesses et de pouvoir dans le monde comme intrinsèquement liées à la planétarisation d’un modèle basé sur une notion du « plus égal mieux » et sur la conviction du bien fondé de la croissance économique et du développement comme réponse à l’amélioration des conditions de vie des populations.

Vision

 Face à un monde inégalitaire, tant au niveau de l’accès aux ressources que de la répartition du pouvoir, face à une logique basée sur la conviction du bien fondé de la croissance économique comme réponse à ces inégalités, Quinoa s’efforce de contribuer à l’émergence de projets de sociétés respectueux des diversités culturelles, sociales et environnementales, fondés sur les valeurs de solidarité, d’équité, de réciprocité et de convivialité, et dans lesquels l’économie retrouve sa place au service de la vie humaine et non plus comme fin en soi.

Mission

Quinoa est une organisation de solidarité internationale qui, face aux dérives du modèle dominant actuel, tente de contribuer à la construction d’alternatives en :

  •   proposant au public belge, et aux jeunes en particulier, des clés de compréhension qui permettent une approche critique des interdépendances ‘N-S’ et une initiation à l’interculturalité ;
  •   suscitant auprès du public belge, et des jeunes en particulier, une prise de conscience des responsabilités individuelles et collectives vis-à-vis des enjeux du monde contemporain et en soulignant la place de chacun comme acteur potentiel de changement ;
  •   valorisant et proposant au public belge, et aux jeunes en particulier, des alternatives issues tant du Sud que du Nord ;
  • renforçant les capacités de chacun-e à s’engager dans la construction d’une société plus juste et plus solidaire.

Valeurs

Quinoa identifie différentes valeurs qui sous-tendent sa vision et son travail en général. Elles éclairent à la fois les orientations stratégiques de l’association, et déterminent aussi l’orientation de l’organisation interne.

  • Respect

Quinoa entend par respect une démarche qui vise à reconnaître l’autre, dans sa différence, son potentiel et son intégrité.
La reconnaissance de l’autre comme acteur passe par le respect.

  • Diversité

Il s’agit de reconnaître la diversité comme une condition première de la vie, de sa prolongation et de sa qualité. Tant les espèces vivantes que les entités culturelles survivent et s’enrichissent au contact d’autres. A l’inverse, l’unité (tant biologique que sociale ou culturelle) ne semble mener qu’à l’atrophie et à la dégénérescence.

  • Solidarité

A l’inverse de la notion de concurrence, la solidarité nourrit des relations assumant une communauté de destin et une volonté de chercher ensemble des solutions et des alternatives aux problèmes rencontrés dans un esprit de responsabilité commune.

  • Réciprocité

La réciprocité pour Quinoa est à la fois une visée et une démarche. Il s’agit d’une démarche exigeante qui vise à apprendre de et avec l’autre, à partager, ainsi qu’à construire ensemble un projet commun, dans lequel chacun se nourrirait de l’autre et de ses expériences, afin d’arriver à un tout, riche des particularités de chacun.

  • Equité

Face aux inégalités, la recherche de l’équité est une recherche de justice. Dans le contexte de la solidarité internationale, il s’agit donc de viser une juste répartition des richesses, un juste accès aux ressources et un juste équilibrage des pouvoirs, tant entre les populations qu’entre les individus.

  • Convivialité

Comme mentionné plus haut, pour Quinoa, la convivialité relève de la volonté de repersonnaliser les relations humaines, de réinvestir dans le lien social et d’éviter l’unilatéralité dans la rencontre.

  • Ouverture

On comprendra l’ouverture comme ouverture à la différence, aux richesses et potentialités de l’autre.

  • Humilité

Par humilité, Quinoa entend une attitude qui vise à reconnaître ses limites ainsi que la qualité et le potentiel d’autres personnes ou collectivités.

Orientation et méthodologie

Le questionnement du concept de développement

Quinoa propose une lecture critique de la notion de développement. Cette notion, historiquement et culturellement ancrée, véhicule une vision monolithique et linéaire de l’avenir des populations et des cultures.
A travers cette critique du développement et, par là, du modèle dominant actuel qu’il sous-tend (intrinsèquement lié à une idéologie de croissance économique infinie, du progrès et de la technique), Quinoa propose une lecture des relations entre les cultures et les populations basée sur la réciprocité et la valorisation de la diversité.

La valorisation des alternatives

Au delà d’une démarche visant la conscientisation des interdépendances ‘Nord-Sud’ et l’analyse critique des relations entre les peuples, Quinoa, à travers toutes ses actions, souhaite promouvoir les alternatives au modèle dominant actuel. Cette valorisation des alternatives favorise la construction d’un regard positif sur le monde, et encourage les personnes à s’engager, individuellement ou collectivement, au sein de processus qui visent la transformation sociale.

L’approche systémique

A travers ses contenus et ses pratiques, Quinoa entend privilégier l’approche systémique comme référence méthodologique de base. Cette approche vise à englober la totalité des éléments observés et/ou vécus, ainsi que leurs interactions et leurs interdépendances. La systémique permet de renforcer deux dimensions essentielles du Projet Quinoa :

  • par sa lecture pluridimensionnelle des faits, l’approche systémique permet de mieux penser l’interdépendance et la complexité des enjeux ‘N-S’.
  • Cette approche propose une modification radicale de la manière de penser à « l’occidentale » en encourageant une gymnastique de la pensée qui permet de sortir des solutions monolithiques et des schémas de cause à effet trop simplistes.

La systémique nous propose aussi une certaine philosophie de l’engagement car l’observateur n’est jamais dissocié du système, il en fait partie intégrante. Ainsi, la prise de conscience de l’interdépendance entre les éléments d’un système, et notre place en son sein, induit notre responsabilité pour tout acte posé.

La construction collective des savoirs

Le Projet Quinoa est un projet collectif, basé sur la réciprocité. Il propose une démarche de « mise en capacités » qui valorise et mobilise les acquis, connaissances et expériences des acteurs du Projet (permanents, administrateurs et membres de l’asbl, responsables et participants des projets internationaux, publics des animations, partenaires du Sud et du Nord) comme levier d’analyse, de conscientisation et d’action. Cette dynamique envisage l’éducation comme un processus politico-pédagogique qui valorise les personnes comme sujets transformateurs de la société, dans une démarche globale de démocratisation des relations de pouvoir.

Note de politique

Transparence

La Transparence pour une organisation est une « démarche de l’organisation vis à vis de ses parties prenantes de rendre disponible, facilement accessible et dans les temps, une information pertinente, compréhensible et complète sur ses activités, ses résultats, ses stratégies, ses finances et son mode de fonctionnement interne ». (Définition issue du guide de transparence des fédérations ONG). Chez Quinoa, la transparence prévaut comme impératif éthique, essentiel au fonctionnement de l’association. En plus de répondre à cet impératif, la transparence permet d’anticiper deux types de risques, lié à la perte de confiance de sa base sociale et lié à la motivation et à la stabilité des équipes. La transparence se décline au niveau de sa gestion financière, de sa gestion d’équipes et de sa communication. Quinoa pense sa transparence tant en interne que vis-à-vis de l’extérieur. Elle est contraignante vis à vis de l’État et des bailleurs de fonds, mais elle est aussi volontaire vis-à-vis des autres parties prenantes de l’association, de façon formalisée dans la plupart des cas. Lire la politique de Transparence complète.

Genre

Quinoa intègre une attention sur les inégalités entre hommes et femmes et les relations de pouvoir liées au genre dans son positionnement politique (diagnostic, vision, etc.), dans sa vie institutionnelle et dans ses pratiques pédagogiques. Au niveau de son diagnostic et sa vision, Quinoa identifie clairement la domination et l’exploitation des êtres humains notamment basées sur le «sexe», comme un mécanisme inhérent à un système dominant (capitaliste et patriarcal) ayant comme conséquence une crise systémique (sociale, environnementale, économique, etc.) et l’augmentation des inégalités et injustices.

Au niveau institutionnel, Quinoa suit une politique volontariste liée à l’égalité salariale, à l’organisation interne du travail et la non-discrimination à l’embauche. Par ailleurs une réflexion sur les relations de pouvoir (notamment entre les hommes et les femmes) est menée au sein des équipes. Enfin, Quinoa veille à faire usage d’une rédaction non-sexiste (c’est-à-dire qui inclut dans la langue une représentation équitable des femmes et des hommes) pour ses productions écrites, institutionnelles et pédagogiques.

Au niveau pédagogique, Quinoa n’a aujourd’hui pas vocation d’aborder le genre comme un contenu en tant que tel. Cependant, les inégalités homme-femme sont traitées à différents niveaux. Au niveau des outils qui reflètent les relations inégalitaires entre les femmes et les hommes, au niveau du choix des ressources pédagogiques en veillant à ce que la voix des femmes y trouve une place croissante, au niveau du choix des intervenant-e-s externes en veillant à la parité dans ses intervenant-e-s externes, etc.

Enfin, notons que la question du genre est travaillée dans les relations de partenariat menées entre Quinoa et ses partenaires tant du « Nord » que du « Sud ».

Ces orientations sont développés dans une note de politique, consultable sur demande.

Environnement

L’environnement a une place centrale dans la vie de Quinoa depuis son fondement. Cet enjeu est perçu sous l’angle systémique (entendu comme analyse des interactions entre les différentes parties d’un système) et dans une perspective écologique (entendu comme l’étude de l’interaction des sociétés humaines avec leur environnement)

L’essentiel des options prises par Quinoa dans ce cadre vise donc autant une dimension environnementale que sociale, économique, politique et culturelle.

Au niveau du diagnostic et de la vision, la notion de crise systémique et ses impacts sociaux/économiques et environnementaux est à la base de l’objet social de Quinoa. Le diagnostic identifie clairement l’impasse environnementale comme une des conséquences d’un modèle de société qui exploite les êtres humains et la planète.

Au niveau institutionnel et organisationnel Quinoa vise à être cohérente entre son diagnostic et vision d’une part, et ses pratiques d’autres parts. Le principe pour Quinoa est de consommer le moins possible, et le mieux possible. Notons par exemple par le choix du bâtiment abritant les bureaux (bâtiment labellisé « entreprise éco dynamique », ou le choix de la nourriture utilisée dans ses activités (nourriture végétarienne, bio/paysanne et prioritairement locale et de saison dans le cadre de ses formations), ou encore les optiques prises pour la mobilité de ses équipes et participant-e-s à ses activités,  pour la gestion des consommables et des déchets, etc.

Au niveau pédagogique,  l’environnement est à la fois une thématique transversale mais aussi mobilisée comme voie d’entrée pour les animations/formations en tant que thématique avec laquelle les publics jeunes peuvent facilement faire des liens avec leurs modes de vie.  Notons aussi que tous les outils pédagogiques réalisés par Quinoa intègrent la question de l’environnement de façon spécifique et/ou de façon transversale.

Enfin, notons que les questions environnementales sont travaillées dans les relations de partenariat menées entre Quinoa et ses partenaires tant du « Nord » que du « Sud ».

Ces orientations sont développées dans une note de politique. N’hésitez pas à la demander !

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.